Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

19 novembre 2016

Le sommeil: vecteur de l'immunité

Bonjour mes chers lecteurs !

Aujourd'hui on va parler, dodo, bâillement, yeux qui "grattouillent" et tout ce qui fait qu'on passe quand même la moitié de notre vie à DORMIR.

Alors je sais que je vais m'adresser à deux sortes de personnes:

- celles et ceux qui essaient de lutter avec le système naturel:
(révisions scolaires, entreprises etc...)



Mais, ils finissent toujours par aboutir à leur destination finale:



Et puis, il y a ceux qui ont conscience de cela:



Alors, tout de suite ça va beaucoup mieux lorsqu'il utilise le meilleur moyen pour y remédier:



Bref, parlons de ce sujet préoccupant dans nos vies de stressés:
Je récapitule les deux types de personnes en deux problématiques pour que l'on puisse se questionner et prendre conscience de ce qui est en ordre de ce qui ne l'est pas:

1. Ceux qui se tortillent des heures dans les draps avant de dormir.
2. Ceux qui ont le sentiment de passer de mauvaises nuits en se réveillant toujours fatigués.



Alors, traitons avec le sommeil:

Explications pour les deux sujets:


- Selon notre horloge biologique interne, on née "couche tôt" et "couche tard".
En clair, il y a des prédispositions génétiques.

- Notre tempérament de dormeur peut venir oui, de grande mamie la marmotte.

- L'heure d'endormissement est contrôler par NOS HORMONES (les revoilà^^).
Ses hormones provoquent des variations de la température sur nos 24h = soit une diminution favorise l'endormissement, soit l'inverse peut provoquer le réveil.
 (Ex: Trop chaud)

- L'âge...Et oui en vieillissant, la profondeur et la continuité de la qualité du sommeil se détériore par l'augmentation de l'éveil du stade de l'endormissement et par un réveil plus court au stade du sommeil profond qui est le plus réparateur pour l'organisme et qui répare, régénère les tissus et bien sûr construit donc les os et les muscles en renforçant le système immunitaire.

Donc, une nuit blanche non, je l'affirme ne vaut pas le coup.

Les solutions ?


1. Améliorer les choses en apprenant à mieux se connaître et en respectant certaines règles.



Mais non, restez bien assis. Il faut connaître ce que nous sommes et comment notre body réagit afin de réussir à changer de mode de vie ! 

En plus, regardez ce que vos potes peuvent faire pendant que vous récupérez de la bonne énergie ^^...


***Sans alcool bien sûr*** 


L'alcool n'aide pas du tout à dormir au contraire le corps se charge en premier de se débarrasser du taux de sucre important et du taux d'alcool dans le sang, ce qui fait que vous tombez facilement en déshydratation et donc dormez mal, avez la soif du siècle en pleine nuit ou au petit matin avec la gorge et la bouche pâteuse. Glamourous quoi.


Allez, je me calme, on y va sérieusement.

(Ma saison favorite)


50% des français appartiennent à la catégorie des dormeurs moyens = 8h par nuit.

Les 50% restants sont "les petits ou les gros dormeurs".

La quantité de sommeil réparateur profond est valable pour tout type de dormeurs.

Les signes à ne pas ignorer lorsqu'il est temps d'aller vous reposez: bâillement, yeux qui picotent...

Pour favoriser l'endormissement en respectant votre métabolisme naturelle:



- L'eau froide:

- Diminue la chaleur corporel qui à tendance à être un peu plus élevée en soirée.





- Dîner léger:

-Privilégiez les aliments en présence de Tryptophane qui est un acide aminé précurseur de la sérotonine.(noix de cajou, amande, levure de bière)




La température idéale de la pièce:

- 20° max.


Se lever toujours à la même heure:

- cela favorise un sommeil réparateur car la régularité engendre la qualité.



Faire du sport !

- Oui, mais ceux qui favorisent les endorphines au max!
- Jogging, vélo, natation, ballade, randonnées, ski de fond, foot, cardio en tout genre, handball, rugby, athlétisme.

Pour commencer à ressentir les endorphines, maintenez vos efforts pendant une demi-heure, en agissant ainsi, vous préservez votre rythme cardiaque.



=== Les cycles de sommeil ===

( Entre 1h et 2h)


1. Il faut respecter 5 cycles pour un sommeil réparateur.
(vous savez, celui auquel vous ne croyez plus^^ bien je vous rassure, il existe toujours)

De l'endormissement = 5 à 10min = 10% du sommeil.

Au sommeil léger = 40 à 50% du sommeil (C'est cette partie du sommeil où on peut souvent être réveiller par des bruits inopinés) 

En terminant par la phase du sommeil dit profond où là bien il vous en faut pour vous réveiller représentant 10 à 20% du sommeil.


Phase d'enquête:

Je vous conseille de faire une chose qui va déterminer votre façon d'être dans le sommeil:

- Livrez-vous à un petit calcul pour déterminer une heure de coucher et de réveil correspondant à la durée de l'un des cycles à respecter.

- Réveillez-vous une heure plus tôt, je vous assure que ce n'est pas si compliquée que cela. Moi qui aimais dormir en me levant tard pensant qu'on récupérais mieux sur le matin en "grass'mat" bien fausse idée qu'elle est bonne! j'ai tellement plaisir à être debout tôt.
On prends plus le temps et on n'ai dans le calme avant de démarrer sa journée. 

En effet, là où le corps récupère c'est bien avant minuit, récupérer sur le matin ne SERT A RIEN. 

Je vous explique pourquoi: 


Notre corps se régule au climat, à la température et la lumière naturelle.
Nous sommes créés ainsi.

Vous verrez que dès que le soleil se couche et donc que la journée commence à "s'éteindre", nous commençons à bailler et nous sentir fatigués tout naturellement car la lu.

Je vous invite à lire: l'hormone du sommeil
Vous allez saisir l'importance de respecter certaines règles comme je l'ai mentionnez plus haut.


Sans compter, la dépression qui touche deux fois plus de personnes atteintent de manque de sommeil prolongé ou d'insomnie...

Mais aussi une augmentation de la "malbouff" et de l'envie de boire de l'alcool pour ceux qui sont concernés. 

En bref, vivre pour vous, c'est ressembler quelque fois à cela?
Je ne crois pas




En vérité, saviez-vous que nos ancêtres se couchaient et se levaient quand le soleil faisais de même?

Qu'avais t-il plus que nous en matière de "régénération" ?
Ils avaient tout simplement compris que le corps était influencé et sensible à son environnement.



C'est une information, laissez-moi vous dire qui perds de plus en plus de son sens avec nos générations à venir car le monde veut nous influencer à utiliser toujours notre temps en prenant des "raccourcis" qu'on finit par TOUJOURS payer de sa santé.

Pour creuser le sujet, si vous êtes intéresser, je vous laisse le soin d'en apprendre plus sur la manière dont vivais nos ancêtres à ce niveau.

=== Respecter ses rythmes biologiques en fonction de la lumière naturelle ===

Même si j'ai conscience que beaucoup sont parfois dans l'obligation de prendre des traitements médicamenteux et j'en suis navrée pour vous, je vous encourage à essayer encore une fois une manière naturelle de "guérir" ou de reprendre un rythme sain pour votre organisme.

La phytothérapie aide particulièrement. (plantes, nébulisats)
L'Aromathérapie aussi. (Huiles essentielles)

En somme, apprenons à prendre conscience de ce que notre corps essaie de traduire et de ce que nous tentons souvent d'empêcher par des moyens plus rapide ou influencés comme "plus efficace".

Il faut s'armer de patience avec les techniques naturelles, il est quand même non négligeable de constater que cela nous rends bien meilleur pour vivre bien dans sa tête et dans son corps.

Je vous dit à la prochaine et vous souhaite un joyeux weekend !





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Tout commentaire abusif et offensif sur ce blog seront systématiquement supprimé.

Insta- de vie

Merci de votre soutien !

Mes prochains articles dans votre boîte mail?

Livraison gratuite pour une première commande: c'est en ce moment !