Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

28 décembre 2014

Assiette du jour: Un bon goût de malhonnêteté ...


Bonjour à toutes et à tous,

Aujourd'hui je viens vous parler des conséquences qu'a l'exploitation animale pour les industries et son impact sur notre santé et celle de nos enfants...

La duperie est réelle et permanente, la nourriture industrielle n'est pas honnête.

Je suis particulièrement touchée par la maltraitance animale et l'immoralité humaine.

Source

Merci de poursuive cette lecture avec un esprit ouvert. c'est tout ce que je souhaite.


Comme j'aime mettre des mots sur les choses, j'ai choisi de partager avec vous la définition du mot Malhonnêteté:

"Utilisation déloyale, pernicieuse d'arguments en vue d'une orientation particulière de la pensée; manque d'objectivité."




Dans ce cadre là, nous pourrions évoquer en d'autres termes cette définition:

"Utilisation de l'être, de la conscience et de la chair animale déloyale, pernicieuse d'arguments pour conserver cette manière de gagner de l'argent en vue d'une orientation particulièrement égoïste.Manque d'objectivité à vouloir ramener de cette façon tout à son intérêt propre sans réellement maîtriser les conséquences."
Source


Comme je ne n'achète plus mon maquillage au supermarché ou chez les grandes marques. Par cas de conscience et par amour pour nos animaux innocents, je n'utilise que des produits non testés sur les animaux.




Pourquoi?


Un extrait que j'ai trouvé sur un site explicite sur le sujet que je n'aurais pas pu mieux dire pour exprimer ma réponse. J'ai ajouté mes réflexions en rose et j'ai surligné ce qui me semble TRÈS important de retenir.




"LES GRANDS PROGRÈS COSMÉTIQUES"
Comment séparer aujourd'hui la recherche scientifique du reste, tant il est vrai que bon nombre de laboratoires de recherche prennent les financements là où ils les trouvent. Dans l'industrie pharmaceutique, agro-alimentaire, tabacologique ou cosmétique, la législation impose souvent de tester sur les animaux chaque nouveau produit commercialisé. Les entreprises se couvrent ainsi en cas de problèmes. 

Notre économie est basée sur la consommation incessante de nouveaux produits

Il suffit simplement d'entrer dans une parapharmacie (certaines sont de vrais supermarchés avec chariot) pour imaginer le nombre et la diversité des tests possibles. Citons pour exemple des beagles qui sont forcés à fumer grâce à des inhalateurs maintenus de force, des lapins dont les yeux sont littéralement brûlés par des produits cosmétiques, des rongeurs enduits de crème solaire, ligotés et placés sous des lampes où leur peau finira brûlée, n'avez vous pas à cette instant l'envie de réagir à cette lecture en commençant par ne plus encourager ces pratiques en changeant vos habitudes de consommation? ok, continuons..., des chiens mis dans des états de carences graves pour tester des produits amincissants. On va même jusqu'à tester la toxicité de produits domestiques : encres, peintures, lubrifiants, détergents, pesticides...

Source
Personnellement, je n'ai pas choisi les pires photos car c'est déjà assez sensible d'en parler mais ne retenez qu'une chose, que vous le reconnaissiez ou non, que cela vous plaise ou pas, c'est bien la vérité.
"Un indicateur est bien connu des expérimentateurs sur animaux, la dose létale 50 (ou médiane). C'est la dose qui tue 50 % de la population d'animaux pour une expérience donnée. On peut imaginer l'état des survivants... Des voix s'élèvent pour dire que le modèle animal est souvent mauvais. L'aspirine, la pénicilline, l'insuline, ou la morphine par exemple provoquent des réactions différentes, voire opposées selon les espèces testées. Quelques chercheurs vont jusqu'à dire que l'on peut prouver tout ce que l'on veut, il suffit de trouver le bon modèle. Des techniques alternatives sont aujourd'hui proposées (in vitro, ex vivo, simulateurs et modélisation par ordinateur ...) et la réglementation évolue très lentement (les produits cosmétiques ne devraient plus être testés sur les animaux). Une chose est sûre, dans la recherche comme ailleurs, la souffrance animale ne s'arrêtera pas de sitôt." Tout ne tient qu'à nous, consommateur de cesser le naufrage, l'ignorance TUE! 

"Rassurez-vous, on mange et on vit très bien sans faire souffrir les animaux. Les quelques efforts (surtout au début) de consommation alternative sont récompensés par un confort de conscience et par une meilleure santé sur le long terme. Il faut cependant admettre que la cause animale est un courant minoritaire et qu'il est toujours un peu coûteux d'aller à l'encontre de la pensée dominante."
"Faire comme tout le monde est sans doute plus rassurant que de penser ou consommer différemment, ce qui peut être vu comme une forme de désocialisation. 

Selon les philosophes, notre comportement se place entre deux limites, le déterminisme et le libre arbitre

Le déterminisme nous amène à faire ce que les autres (société, parents, chefs) attendent de nous tandis que le libre arbitre consiste à agir selon notre propre jugement

Il n'est pas difficile d'imaginer globalement de quel côté penche le curseur chez la plupart des gens. Le psychologue Solomon Asch a montré qu'environ un tiers des personnes étaient capable de nier l'évidence (différence de longueurs entre des bouts de bois) pour se conformer à la pensée du plus grand nombre. A notre époque, celle-ci est bien évidemment guidée par les médias de masses."
Source - En savoir +






L'étiquette du vegan...


Source

Mais après avoir été ignorés, les végétariens végétaliens et végans sont maintenant moqués jusque dans des émissions télés dédiées à ce sujet. C'est le signe d'une évolution des mentalités. Et quand on regarde historiquement la très lente évolution de la condition humaine, on peut penser qu'on est en avance sur notre temps." Source



Reprenons...


Les végans sont moqués car la vérité dérange et nos conflits d'intérêts gouvernementaux et sociétaires ne cessent de mettre la pression, sachez qu'un jour un terme sera mis à tout cela car tout finit par être mis en lumière...LE CAPITALISME EST INCOMPATIBLE PAR NATURE AVEC L’ÉCOLOGIE...
Sachons respecter les gens et leurs opinions mais ne négligeons pas ceux qui se préoccupent de la vie d'autrui!Ce ne sont pas des boîtes de conserve...Ils respirent, voient le jour et sentent la chaleur du soleil comme nous. 




Savez-vous qu'à notre naissance qu'on le sache ou non, qu'on le reconnaisse ou pas, nous sommes nés végétaliens.
Par la suite, nous avons juste acquis un goût pour la viande, le lait, les oeufs et le fromage.Car on nous a forcé d'une certaine façon à avaler tout ça durant toute notre enfance. 

Source


La facilité ne mène à rien.Notre intelligence est voilée par le poids que pèse cette société. N'ayez pas peur de renverser vos manières de penser, cela reste encore une chose gratuite aujourd'hui...

Il y a un point que je voudrais relever...Vous devez sûrement vous dire "les animaux, c'est une chose mais les enfants, les pédophiles etc...La maltraitance conjugale etc..." 

Si vous saviez à quel point, j'aimerais sauver aussi des vies de ce côté là...la connerie n'est pas une facilité si on la laisse agir, rappelez autour de vous, au travail, à vos collègues, vos amis, les dangers dans la vie et sur le net.



Cela peut choquer certains mais je n'ai pas peur de lever le voile sur ces pauvres victimes fraîchement nés...



Source



Je suis d'accord avec le questionnement ci-dessus. Mais malheureusement, si je lève le voile principalement sur les animaux c'est que l'on peut contribuer plus "facilement" à notre niveau à faire quelque chose pour provoquer un changement car notre alimentation et nos modes de consommation sont liés. Je cherche à pousser la réflexion pour que même si vous n'envisagez pas de réagir tout de suite que cela puisse faire un bout de chemin dans un coin de votre tête. En ce qui concerne la criminalité, la pédophilie ou autre, des organisations luttent chaque jour.


Source
Je ne vais pas m'égarer de mon sujet initial.

On dit souvent: Ne fais pas aux autres ce que tu n'aimerais pas qu'on te fasse.
Les animaux sur ce point semblent être considérés "autres".

Connaissez-vous l'histoire de nos tranches de jambon? 
"Les laisser vivre en liberté dans la nature jusqu’à ce que leurs chairs soient devenues exquises, coûterait trop cher, alors on les enferme dans des cages, bien sanglées pendant deux ans et demi afin que leurs graisses ne s’évaporent en mouvements inutiles. Ce dont il s’agit sont des truies ; et elles sont si grasses et si laides qu’il est presque impossible de les plaindre ; on se surprend même à se demander : est-ce leur faute ?" 


Voici ce qui se cache derrière votre verre de lait:




La solution?


"LA TRANSITION VERS UN AUTRE TYPE D’ÉLEVAGE DOIT DEVENIR UNE PRIORITÉ POLITIQUE"

En effet, penser, en plus des désastres sociaux engendrés par notre modèle économique, à ce qu’endurent les animaux pour que nous puissions assouvir des besoins en produits animaliers qui sont, du moins à cette échelle, artificiels et génèrent maladies et obésité, c’est reconnaître qu’il est grand temps de changer. Les changements peuvent se faire progressivement et surtout il est important qu’ils s’opèrent de concert avec les principaux acteurs, en particulier avec les éleveurs. La transition vers un autre type d’élevage doit devenir une priorité politique. 


De son côté, le consommateur peut refuser d’acheter des produits auxquels est attachée trop de souffrance. Le renoncement à son idéal de justice vient du sentiment d’impuissance dont on se convainc trop facilement.


Pourtant, chacun peut contribuer au changement dès maintenant.
En savoir plus sur Source du texte"






Est-ce que l'esclavage peut avoir d'autres victimes que l'être humain et les animaux ou l'environnement (Océans, forêts..) dans ce monde?



Qui donc nous a appris à être aussi méchant et haineux?

Ces êtres ne nous ont fait aucun mal, AUCUN.




Les 10 raisons pour vous rappeler ceux qui partagent notre assiette:

1. Ces animaux ne nous appartiennent pas. 

2.Ce ne sont pas des objets inanimés et stupides.

3.Ils ne sont la propriété de personne.

4.Ils ont la capacité de ressentir eux aussi, la douleur.

5.Quel serait votre ressenti si quelqu'un avait planifié la date de votre exécution.

6.On détruit leur terre pour y construire nos maisons.

7.On dénature leur mode de vie.

8.On ne respecte pas ce qu'ils sont.

9.Ce ne sont pas des commodités.

10.Parce qu'une protéine animale qui rentre en contact avec notre sang rend celui-ci acide.


~ Conséquences d'une acidification du corps ~


L'accumulation d'acides dans les tissus peut entraîner diverses conséquences : 


  • L'accroissement des inflammations, 
  • Le ralentissement du métabolisme,
  • La déminéralisation, 
  • Un affaiblissement général de l'organisme, 
  • Une sensibilité accrue au stress, 
  • Une diminution du seuil de la douleur ou une accélération du processus de vieillissement 2.

Une consommation rapide du phosphate contenu dans les os par le sang pour neutraliser cette acidité entraîne des maladies comme l’ostéoporose.
 


~

Voici quelques pathologies pouvant être liées à une surcharge acide de l'organisme: 

Les rhumatismes, le diabète, les affections rénales et vésicales, la maladie de Basedow (hyperfonctionnement de la glande thyroïde), les maladies cancéreuses en général, les leucémies, l'ostéoporose. 


Aliments acidifiants


Les protéines (viande rouge, charcuterie, rognons, volaille, poisson, œufs, etc.)

Charcuterie, rognons, blanc d'œuf

                          Les produits laitiers (laits, fromage, etc.)                   



Notre corps doit trouver l'énergie nécessaire (donc il se défend) pour neutraliser cette acidité, qui en plus de modifier notre sang, enflamme nos tissus.
Tout ça pour vous dire que notre corps, sur le long terme, n'est pas en mesure de combattre efficacement les inflammations provoquées par ces acides. Notre sang ne sait pas rester acide pendant longtemps sinon on perdrait la vie.

Ne négligez pas cela.


En continuant d'ignorer ces pratiques sur ces créatures innocentes,
nous "soutenons" chaque jour sans le savoir un rendement mortuaire.

Source


Si mangez de la viande de la façon dont on vous la présente et de la façon dont on vous programme pour en consommer (Médias, pubs...) ne vous procure aucunement le sentiment de causer du mal, alors, vous avez la preuve que soit:

- Vous préférez ignorer la vérité.
- Ce n'est pas un problème pour vous.
- Retenez bien ceci: Vous êtes en manque d'information.

Source

Ce qui est drôle.

C'est que malgré tout ce qui est dit, tout ce qui est prouvé.
Vous continuez de vivre normalement.

Pourtant, on vous a bien appris à faire la différence entre le bien et le mal durant votre enfance?

Source


Sommes-nous  à ce point sous-alimentés au milieu de tant de boucheries? Pour exiger toujours plus de choix?... Pensez-y


Source


Je partage avec vous ce site qui regorge d'informations que vous êtes en droit de savoir! 


Le site: La viande






Par ailleurs, 


J'ai souhaité partager avec vous les réponses à nos questions récurrentes d'un laboratoire d'analyses laitières dans le Massif Central:

Source - En savoir +



J'ai tenu à répondre avec des preuves de ce que j'ai soigneusement entouré:

Avec la quantité de lait que ces vaches produisent contre nature, les conditions ne sont pas correcte.



> Ces antibiotiques camouflés <

 > Le hic des désinfectants dans le lait <



Source

Si ce n'est pas bon pour vos yeux, pourquoi iriez-vous penser que ça l'est pour votre estomac?


Savez-vous que vous pouvez participer à la fin de ces massacres?

1.< Je m'informe sur les cosmétiques qui ne font pas du mal >
2. <Je m'informe pour améliorer mes choix alimentaires >
3. < J'apporte ma contribution à mon niveau >



Sachez que je ne vis pas dans un monde de fantaisie. J'ai réellement conscience de la souffrance animale et de ses répercutions quotidiennes.

Et vous savez depuis quand?

Depuis, que je prends le temps de m'informer et de constater par moi-même!

Peut-être que ce que vous venez de lire n'a pas effleuré la moindre émotion. Mais, une chose est sûre, si vous avez cliqué sur cet article c'est déjà un grand pas.

Je ne condamne personne.

Mais, maintenant vous ne pourrez plus dire que vous n'êtes pas au courant.

--->   ! INFORMEZ-VOUS !  <---
Et donner, encore une chance à l'amour.


 Merci, de m'avoir lue.



Je vous quitte avec ce monsieur GILLES LARTIGOT riches de sens:



Je ne suis pas une anarchiste, une hippie, une socialiste ou une allumée.
Je suis simplement active dans cette démarche.
Avec un esprit conscient et ouvert.


Bonne journée à vous,





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Tout commentaire abusif et offensif sur ce blog seront systématiquement supprimé.

Merci de votre soutien !

Mes prochains articles dans votre boîte mail?

Livraison gratuite pour une première commande: c'est en ce moment !